Une visite hors saison…

Novembre. L’automne est doux, peut-être pour compenser le rude hiver moral qui nous plombe déjà depuis des mois, avec ce virus qui circule et ses désastreuses conséquences pour la vie et les activités humaines. Le jardin se fiche de cet hiver-là, il a résisté à la sécheresse de l’été, aux furieux vents de septembre et a rejoint octobre tout en roux et en or… Aujourd’hui, il dort. C’est le moment où l’on passe les commandes pour la saison prochaine, où l’on prépare la terre pour les semis du printemps, où l’on imagine l’installation qui, en compagnie des roses, occupera la parcelle derrière la maison (mais chut ! c’est une surprise).

Aujourd’hui, avec ce diaporama, le jardin du Revers vous propose une visite à travers ses allées. En cliquant sur la flèche de droite, vous entrerez sous les arbres et emprunterez l’allée d’ardoises vers une première pièce d’eau, admirerez le papyrus et les ligules. Tout près poussent les fétuques bleus et doux, les digitales et les fenouils, les coréopsis, les juliennes et le rosier « Neige d’avril »… Au-delà, c’est le deuxième cercle, celui qui donne sur la maison, avec les verveines et les pois de senteur, l’acacia et l’arbre au caramel (dont le parfum surgit une chaude journée d’été). N’oubliez pas, avant de passer sous le rosier, d’aller jeter un œil aux nicandres, aux chardons et aux asters qui poussent dans le « coin bleu », juste sur votre droite, aux saxifrages qui surgissent, rose pâle ou fuschia, à ras de terre et nous accompagnent jusqu’en novembre… Plus tard, vous irez faire un tour sur la terrasse en hauteur qui domine le jardin pourpre. De là, vous aurez vue sur toute la campagne alentour. Une fois redescendus, franchissez l’oculus et poussez le portillon qui mène à la parcelle derrière la maison. De là, vous suivrez le sentier jusqu’à la deuxième terrasse où vous attend un plateau garni de thé et de biscuits. Vous reviendrez ? Nous vous attendons. En mai prochain, si tout va bien.

Répondre à Caroline Annuler la réponse.